Les usages problématiques de substances psychoactives sont la source de nombreux dommages sanitaire, sociaux et légaux.
La MMPCR a récemment réinterrogé cette question au travers d’un partenariat avec l’OFDT afin de mieux évaluer l’incidence de ces consommations chez les jeunes parisiens et sequano-dyonisiens.

Les usages de drogues des adolescents parisiens et séquano-dionysiens en 2014 – A lire

L’usage problématique de cannabis chez les jeunes de 17 ans en Seine-Saint-Denis, en 2014 – A lire